Annonce

Collapse
No announcement yet.

les sources du djihadisme

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • les sources du djihadisme

    je vais essayer de présenter un petit panorama ..sur les sources anciennes et modernes de ce qu'on appelle l'islamisme en général et son pendant djihadiste en particulier ....

    je commencerais par le plus ancien IBN HANBAL

    C'est l'un des paradoxes les plus saisissants de l'histoire islamique. Le théologien Ibn Hanbal, né à Bagdad en 780, fondateur de 1 école juridique qui porte son nom, est un ultraréactionnaire qui a vécu à l'époque la plus féconde de la pensée critique, . Le jeune Ibn Hanbal parcourt le Moyen-Orient en sattachant à la lettre des textes coraniques . Quand il revient dans sa ville natale, c'est le calife abbasside Al-Ma'mûn, , qui règne à Bagdad. Extraordinaire monarque qui crée la Maison de la sagesse sur les bords du Tigre, où s'affairent des dizaines de tradlicteurs des penseurs grecs Ami des philosophes, Al-Mamûn est un adepte du mutazilisme : selon ce mouvement quasi libertaire pour l'époque, le Coran est une création humaine et non divine. Ibn Hanbal rejette ces thèses avec fureur. Al-Ma'mûn le jette en prison. Ce traitement lui vaudra le respect du petit peuple, qui rejette les intellos mutazilistes au pouvoir. Mais aussi l'adoration des générations futures. Ibn Hanbal va s'attacher à un juridisme exacerbé, prêcher le respect tatillon de tous les hadiths attribués au Prophète. L'esprit d'innovation, constitue dans le hanbalisme une hérésie absolue. Son œuvre la plus onsidérable,Musnad{« Supports »), recension et commentaires de 22 000 hadiths, est transmise par ses fils. Il meurt en 855. Al-Ma'mûn a disparu et le mutazilisme a été défait. L'héritage d'ibn Hanbal va servir de matière première à la charia la plus dure et structurer pour les siècles des siècles un sunnisme obscurantiste dont se réclament aujourd'hui les islamistes. ?

    extraits

    « Allah rend licite de tuer celui qui délaisse la prière » La foi est actes et paroles, elle augmente et diminue, comme cela est venu : « Le plus complet des croyants en foi est celui dont le comportement est le meilleur. » Et celui qui délaisse la prière a mécru, et rien dans l'abandon d'un acte ne cause la mécréance de la personne, excepté la prière. Celui qui la délaisse est mécréant et Allah a rendu licite de le tuer.

    "Tenir des propos sur le Coran est interdit

    et fait partie de la sunna impérative, celle dont quiconque en délaisse une caractéristique car il l'a refusée ou n'y a pas cru ne fait pas partie de ses partisans : la foi au destin, bon et mauvais, croire en la véracité des hadiths qui y sont relatifs,et avoir foi en eux, on ne dit pas « pourquoi ?» ni « comment ? ».
    On se contente de les prendre pour vrais et d'avoir foi en eux. Celui qui n'a pas su interpréter le hadith, et dont la raison ne l'a pas saisi, cela lui est suffisant et prend le statut de ce qui est clair.

    Son devoir est d'avoir foi dans le hadith et de s'y soumettre comme par exemple le hadith « le véridique qui a reçu la vérité », ou comme ce qui s'en rapproche à propos du destin, comme tous les hadiths mentionnant le fait de voir Allah dans l'au-delà, même si cela échappe à ceux qui l'entendent, et même s'ils en éprouvent de la méfiance. Son devoir ne consiste qu'à avoir toi en cela et à ne rien en rejeter, pas même une seule lettre.

    La même attitude doit être adoptée pour tous les autres hadiths transmis par des personnes de confiance. Qu'il ne discute et ne controverse avec personne. Qu'il n'apprenne pas l'art de fa controverse non plus.
    Tenir des propos sur le destin, la vision d'Allah, le Coran ou quoi quoi que ce soit d'autre des sunnas est détestable et interdit. ?
    La religion fait peut-être aimer Dieu mais rien n’est plus fort qu’elle pour faire détester l’homme et haïr l’humanité.

  • #2
    ce sont la deja la les premisse du takfirisme et des premieres autorisation a tuer ...des gens meme s'ils sont musulmans ..les autres sont a tué par definition ! ...le grand saut est fait et cela ouvrira la porte a tout les sectaires !
    La religion fait peut-être aimer Dieu mais rien n’est plus fort qu’elle pour faire détester l’homme et haïr l’humanité.

    Comment


    • #3
      Je m'abonne !

      Qu'en est-il des de Hassân Sabbah et ses "Assassins" (ou Hachachine) ?? Je pense qu'on peut le rajouter à la liste des précurseurs, non?
      << (...) celle qui espère de refaire le monde. Un monde fait de lumière, de neige en été, de soleil d'hiver et de nuits d'amour.>>

      Comment


      • #4
        Envoyé par Luciana Voir le message
        Je m'abonne !

        Qu'en est-il des de Hassân Sabbah et ses "Assassins" (ou Hachachine) ?? Je pense qu'on peut le rajouter à la liste des précurseurs, non?
        il ne fait parti de ceux que je comptais présenter ....
        La religion fait peut-être aimer Dieu mais rien n’est plus fort qu’elle pour faire détester l’homme et haïr l’humanité.

        Comment


        • #5
          bien sur ibn hanba a eu son ecole ses eleves ....mais je passe sur ceux la sinon c'est tout un livre qu(il faudrai faire

          donc je passe au deuxieme chronologiquement et qui je pense a la plus grande influence ...comme on le vera a la fin de ma présentation

          C'est en pleine crise de la civilisation islamique, au début du XIV* siècle, que surgit à Damas le sévère Ibn I'aymiya. La chute de Bagdad, ensanglantée par la victoire des Mongols en 1238, précipite alors l'Orient musulman dans une douloureuse réflexion sur sa décadence. Un monde meurt avec les milliers de précieux manuscrits jetés par les Barbares dans le Tigre au milieu des cadavres.
          Ibn Taymiya est né à Harran, en Turquie, en 1263, dans une famille de tradition hanbalite. Installé à Damas, il veut purifier de ses perversions cette capitale des plaisirs.
          Ce célibataire maussade, boudé par les femmes , bûche d'arrache-pied les gros volumes d'ibn Hanbal, fait des châtiments corporels ordonnés par le Coran le critère même du droit ».
          Hanté par le djihad, il manifeste sur les places publiques, voyage au Caire et à Jérusalem, peaufine falwa sur fatwa. Le célèbre écrivain voyageur Ibn Battuta. son contemporain, en parle comme d'un faible d'esprit qui appelle à raser les monuments et fustige les mystiques soufîs.
          Mais cet exalté est très apprécié du petit peuple, loin des jouissances de la cour califale. Comme pour Ibn Hanbal. six cents ans plus tôt. à Bagdad, la ferveur autour du cheikh intégriste bat des records à Damas. I* pouvoir jette Ibn Tay miya au cachot Il y mcurt en 1328.
          Son œuvre considérable est reprise par les fondateurs du wahhabisme au XVIIIe siècle, puis par tous les islamistes et djihadistes modernes.
          Pourtant il est considéré comme une sommité et cité par des imams en théorie paisibles.
          Last edited by belkarem; 29/11/2015, 09h59.
          La religion fait peut-être aimer Dieu mais rien n’est plus fort qu’elle pour faire détester l’homme et haïr l’humanité.

          Comment


          • #6
            Envoyé par belkarem Voir le message
            il ne fait parti de ceux que je comptais présenter ....
            D'accord!
            << (...) celle qui espère de refaire le monde. Un monde fait de lumière, de neige en été, de soleil d'hiver et de nuits d'amour.>>

            Comment


            • #7
              quelsques extrait de son "livre du djihad"

              Le djihad, c'est la I meilleure de toutes les | façons de mourir. alors, selon tous les musulmans, ceux qui font obstacle à ce but doivent être combattus. Quant à ceux qui ne peuvent offrir leur résistance ou qui ne peuvent pas combattre, comme les femmes, les enfants, les religieux, les personnes âgées, les aveugles, les handicapés et leurs tuteurs, ils ne devront pas être tués, à moins qu'ils ne combattent verbalement et par des actes. Certains juristes disent qu'ils peuvent être tués, sur le simple motif qu'ils sont mécréants, mais ils font exception pour les femmes et les enfants puisqu'ils constituent une propriété pour les musulmans.

              Dans une tradition (hadith) rapportée par Muslim (qu'Allah lui fasse miséricorde), il est dit : Ma communauté se brisera en deux parties. Parmi eux émergeront les hérétiques (mariqa). La partie qui est le plus proche de la vérité sera chargée de les tuer. [...]

              Il a été établi sous l'autorité du Coran, de la Sunna et de l'idjma'a (consensus) de la communauté, que ceux qui s'écartent de la loi de l'Islam doivent être combattus, même s'ils prononcent les deux professions de foi. [...]

              La forme la plus sérieuse du djihad obligatoire est celle contre les mécréants et contre ceux qui refusent d'obéir à certaines prescriptions de la charia,
              comme ceux qui refusent de payer la zakat (impôt Islamique).

              Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Allah a mis les combattants audessus des non-combattants en leur accordant une rétribution immense. ?
              La religion fait peut-être aimer Dieu mais rien n’est plus fort qu’elle pour faire détester l’homme et haïr l’humanité.

              Comment


              • #8
                le véritable sens du djihad en islam est:
                1-il ne signifie pas "Guerre Sainte", des expressions inventées par les médias occidentaux.
                2-dans le coran, il prescrit à l’être humain de lutter et de faire l’effort constant afin d’atteindre et de demeurer dans le droit chemin.
                face à vous je suis trés calme

                Comment


                • #9
                  Envoyé par calme16000 Voir le message
                  2-dans le coran, il prescrit à l’être humain de lutter et de faire l’effort constant afin d’atteindre et de demeurer dans le droit chemin.
                  ça c'est "el idjitihad", pas le "djihad", non?
                  << (...) celle qui espère de refaire le monde. Un monde fait de lumière, de neige en été, de soleil d'hiver et de nuits d'amour.>>

                  Comment


                  • #10
                    Envoyé par calme16000 Voir le message
                    le véritable sens du djihad en islam est:
                    1-il ne signifie pas "Guerre Sainte", des expressions inventées par les médias occidentaux.
                    2-dans le coran, il prescrit à l’être humain de lutter et de faire l’effort constant afin d’atteindre et de demeurer dans le droit chemin.
                    il y a 42 occurrence du terme djihad dans le coran ...6 seulement font reference a ce djihad signifiant effort sur soi meme ...le reste c'est a dire la grande majorité concerne le djihad contre les autres ......alors ? on pren les uns et on laisse tomber les autres ?
                    La religion fait peut-être aimer Dieu mais rien n’est plus fort qu’elle pour faire détester l’homme et haïr l’humanité.

                    Comment


                    • #11
                      Envoyé par calme16000 Voir le message
                      le véritable sens du djihad en islam est:
                      1-il ne signifie pas "Guerre Sainte", des expressions inventées par les médias occidentaux.
                      2-dans le coran, il prescrit à l’être humain de lutter et de faire l’effort constant afin d’atteindre et de demeurer dans le droit chemin.
                      Si le terme djihad a été dévoyé, les musulmans l'ont dévoyé bien avant les kouffars, Ibn taymiya en est l'exemple parfait, mais il n'est pas le seul.

                      Quand vous arrêterez vos lamentations du genre "c'est la faute aux kouffars" qui devient de plus en plus la marque de fabrique du musulman, vous commencerez a sortir la tête de la fange

                      mon pauvre "Calme" n'aie pas peur, tu ne risques pas l'enfer d'Allah si tu reconnais que certains musulmans sont devenus cinglés parce qu'ils croient qu'ils vont mener une vie de dieux d'olympe dans le paradis d'Allah

                      Comment


                      • #12
                        réels exemples de formes de djihad.
                        -Lutter contre le mal de n’importe quelle sorte dans la société est une forme de djihad.
                        -Se lever chaque jour pour aller travailler afin de contribuer à la société et afin d’améliorer votre vie et celle de vos enfants est une forme de djihad.
                        - donner de votre temps dans le bénévolat pour aider les gens dans le besoin est une forme de djihad.
                        Une autre forme de djihad (celle dont les médias ont tendance à parler le plus) est le droit aux musulmans à se défendre contre l’occupation.
                        l’islam interdit strictement aux musulmans d'être les initiateurs de la guerre.
                        face à vous je suis trés calme

                        Comment


                        • #13
                          Envoyé par calme16000 Voir le message
                          réels exemples de formes de djihad.
                          -Lutter contre le mal de n’importe quelle sorte dans la société est une forme de djihad.
                          -Se lever chaque jour pour aller travailler afin de contribuer à la société et afin d’améliorer votre vie et celle de vos enfants est une forme de djihad.
                          - donner de votre temps dans le bénévolat pour aider les gens dans le besoin est une forme de djihad.
                          Une autre forme de djihad (celle dont les médias ont tendance à parler le plus) est le droit aux musulmans à se défendre contre l’occupation.
                          l’islam interdit strictement aux musulmans d'être les initiateurs de la guerre.
                          il semble que est tu dans le "maaza walaou tarat ..." ...

                          et qil m'est impossible de repondre a un magnetophone !!
                          Last edited by belkarem; 22/11/2015, 12h06.
                          La religion fait peut-être aimer Dieu mais rien n’est plus fort qu’elle pour faire détester l’homme et haïr l’humanité.

                          Comment


                          • #14
                            Envoyé par Luciana Voir le message
                            ça c'est "el idjitihad", pas le "djihad", non?
                            Quels liens existent-ils entre le djihad et l’ijtihad ?
                            face à vous je suis trés calme

                            Comment


                            • #15
                              Ibn Abdal-Wahhab

                              Cet homme était un antitout : antifemmes, antibijoux, antisaints, antichansons, antichiites, antimausolées,antieu-
                              ropéens. Il se disait uniquement pro-Mahomet et professait que la majorité des musulmans trahissaient le Prophète. En conséquence, ils devaient se convertir à ses prêches ou être passés par le fil de l'épée.
                              Tout le monde prenait Abd al-Wahhab pour un farfelu. De plus, il n'avait pas d'épée. Malheureusement pour le destin de l'islam, il croisa en 1745 la piste de l'émir Mohammed al-Saoud, petit chef de guerre assoiffé de rapines. Ie pirate des sables flaira l'aubaine. Coaché par ce cagot, l'émir allait galoper, plus loin que le Nadjd, l'Arabie centrale, vers le reste de la péninsule. Détruisant tombeaux des saints et décapitant tous ceux qui lui résistent, les nouveaux conquérants s'imposent par la terreur dogmatique et belliciste.
                              * Oui, nous avons démoli, détruit et pillé!» écrira fièrement le fils d Abd al-Wahhab. Il veut convertir à la secte le Yémen de rite zaydite (apparenté au chiisme) et ordonne la destruction de tous les mausolés .
                              peine perdue ..et ce n'est que partie remise ...

                              plus tard et au début du XX eme siecle ..un autre saoud eu plus de réussite et en alliance avec les wahabites qui avaient entre temps elargie fortement leur influnece par le controle de la parole islmaique et les mosquées ... il rentre a la mecque en 1924 .....desormais le wahabisme est triomphant sur toute la peninsule !

                              de l'autre coté et a la meme periode ....le mouvement el nahda decrit comme fondamentaliste est en plein essor

                              nous monterons comment d'une simple secte ...le wahabisme est passé a une ecole qui ne dit pas son nom et qui a le plus d'influence dans le monde musulman
                              Last edited by belkarem; 29/11/2015, 10h03.
                              La religion fait peut-être aimer Dieu mais rien n’est plus fort qu’elle pour faire détester l’homme et haïr l’humanité.

                              Comment

                              Working...
                              X