Annonce

Collapse
No announcement yet.

A une chatte...

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • A une chatte...

    Chatte blanche, chatte sans tache,
    Je te demande, dans ces vers,
    Quel secret dort dans tes yeux verts,
    Quel sarcasme sous ta moustache.

    Tu nous lorgnes, pensant tout bas
    Que nos fronts pâles, que nos lèvres
    Déteintes en de folles fièvres,
    Que nos yeux creux ne valent pas

    Ton museau que ton nez termine,
    Rose comme un bouton de sein,
    Tes oreilles dont le dessin
    Couronne fièrement ta mine.

    Pourquoi cette sérénité ?
    Aurais-tu la clé des problèmes
    Qui nous font, frissonnants et blêmes,
    Passer le printemps et l’été ?

    Devant la mort qui nous menace,
    Chats et gens, ton flair, plus subtil
    Que notre savoir, te dit-il
    Où va la beauté qui s’efface,

    Où va la pensée, où s’en vont
    Les défuntes splendeurs charnelles ?
    Chatte, détourne tes prunelles ;
    J’y trouve trop de noir au fond.


    Charles Cros (Le coffret de santal)
    Rien ne console parce-que rien ne remplace...
    Le diable peut citer les Écritures pour ses besoins. (Shakespeare)

  • #2
    La féline

    miaou, miaou, miaulait la chatte
    cherchant sur la jambe soyeuse
    le souvenir d’une caresse affectueuse
    donné par une main bien adroite

    la queue valsant au grès du vent
    de fougère acéré en balcon fleurie
    terrain de chasse pour qui fuit
    et de jeu pour l’intrus aboyant

    tes moustaches flagellent le ciel
    cherchant de-ci, de-là la flagrance
    un odorat dont rêve la miss
    pour des flèches au gout de miel

    après le calme, la tempête
    miaou, miaou, miaulait la chatte
    impatiente la belle et féline bête
    sur les toit brulant, elle est prête

    devant le greffier, elle minaude
    sautillant avec grâce et beauté
    sur de son beau minois étalé
    devant une truffe en maraude

    Miaou, miaou, miaulait la chatte
    le regard levé vers son tendre maitre
    sur le pas de porte de son doux antre
    Quêtant dans le regard, une envie folâtre

    Demain peut être

    Écrit le 12 Novembre 2015 à 22 H 00
    quand on croit que tout est fini........en fait, ce n'est que le début........de la fin.

    Comment


    • #3
      Envoyé par momo 18 Voir le message
      La féline

      miaou, miaou, miaulait la chatte
      cherchant sur la jambe soyeuse
      le souvenir d’une caresse affectueuse
      donné par une main bien adroite

      la queue valsant au grès du vent
      de fougère acéré en balcon fleurie
      terrain de chasse pour qui fuit
      et de jeu pour l’intrus aboyant

      tes moustaches flagellent le ciel
      cherchant de-ci, de-là la flagrance
      un odorat dont rêve la miss
      pour des flèches au gout de miel

      après le calme, la tempête
      miaou, miaou, miaulait la chatte
      impatiente la belle et féline bête
      sur les toit brulant, elle est prête

      devant le greffier, elle minaude
      sautillant avec grâce et beauté
      sur de son beau minois étalé
      devant une truffe en maraude

      Miaou, miaou, miaulait la chatte
      le regard levé vers son tendre maitre
      sur le pas de porte de son doux antre
      Quêtant dans le regard, une envie folâtre

      Demain peut être

      Écrit le 12 Novembre 2015 à 22 H 00
      Sérieux? Écrit sur le moment-même ?
      Très belle improvisation. Bravo

      Ta muse fait du bon boulot
      << (...) celle qui espère de refaire le monde. Un monde fait de lumière, de neige en été, de soleil d'hiver et de nuits d'amour.>>

      Comment


      • #4
        Envoyé par Luciana Voir le message
        Sérieux? Écrit sur le moment-même ?
        Très belle improvisation. Bravo

        Ta muse fait du bon boulot
        il arrive........des fois........que l'inspiration........
        quand on croit que tout est fini........en fait, ce n'est que le début........de la fin.

        Comment


        • #5
          La féline
          Elle est attachante ta féline câline Momo !!
          Merci d'avoir pris la peine de nous composer ce rafraîchissant bouquet...
          Rien ne console parce-que rien ne remplace...
          Le diable peut citer les Écritures pour ses besoins. (Shakespeare)

          Comment


          • #6
            Envoyé par Séphia Voir le message
            Elle est attachante ta féline câline Momo !!
            Merci d'avoir pris la peine de nous composer ce rafraîchissant bouquet...
            merci à toi de m'en avoir donné l'occasion.
            quand on croit que tout est fini........en fait, ce n'est que le début........de la fin.

            Comment


            • #7
              Ces jolis poèmes me donnent envie de ronronner.

              Comment

              Working...
              X