Annonce

Collapse
No announcement yet.

SYRIE: Intervention russe contre les barbus (EI et Al Nosra).

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • SYRIE: Intervention russe contre les barbus (EI et Al Nosra).

    Allah ouakbar.
    Allah ouakbar.
    Allah ouakbar.

    Poutine a obtenu l'agrément du congrès pour intervenir en Syrie:



    Les médias annoncent les premiers raids de l'armée russes contre les barbus d'Al Nosra et de l'EI.

    Hurrah!
    Hurrah!!
    Hurrah!!!


    Last edited by Zoubir8; 02/10/2015, 19h07.
    - Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
    - Si tu veux aider la Syrie envoie à l'ambassade de Russie un message de félicitation pour la position de Poutine (ambrus@wanadoo.fr).
    - Algérie: "Athawra mina chaab oua ila chaab". Par thawra j'entends un processus de démocratie sociale.
    - Coup de coeur: Youtube: «ayemma a3zizen ouretsrou»

  • #2
    Syrie : nouveaux raids russes contre des positions islamistes
    [Set Text Size Small] [Set Text Size X-Large]

    L’aviation russe a frappé jeudi en Syrie des positions d’el-Qaëda et des rebelles islamistes dans les provinces d’Idleb (nord-ouest) et de Hama (centre), a affirmé une source de sécurité syrienne.

    « Quatre avions de combat russes ont visé des bases de Jaich al-Fatah (« l’Armée de la conquête ») à Jisr al-Choughour et à Jabal al-Jawiya (dans la province d’Idleb) et ont frappé aussi des positions de groupes armés, des bases et des dépôts d’armes à Hawach dans la province de Hama », a indiqué cette source.

    « L’Armée de la conquête » regroupe notamment le Front Al-Nosra, branche syrienne d’el-Qaëda, et des groupes islamistes comme Ahrar al-Cham.(Afp)
    - Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
    - Si tu veux aider la Syrie envoie à l'ambassade de Russie un message de félicitation pour la position de Poutine (ambrus@wanadoo.fr).
    - Algérie: "Athawra mina chaab oua ila chaab". Par thawra j'entends un processus de démocratie sociale.
    - Coup de coeur: Youtube: «ayemma a3zizen ouretsrou»

    Comment


    • #3
      Syrie: la Russie vise des rebelles formés par la CIA

      Home ACTUALITE Flash Actu
      Par Lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 01/10/2015
      Selon le sénateur américain John McCain, les bombardements russes en Syrie ont visé, aujourd'hui, des rebelles entraînés et financés par la CIA notamment pour combattre le groupe Etat islamique. "Je peux absolument confirmer que ces frappes visaient l'Armée syrienne libre ou des groupes qui ont été armés et entraînés par la CIA".

      Selon le ministère de la Défense, l'armée russe a déployé plus de 50 avions et hélicoptères ainsi que des troupes d'infanterie de marine, des parachutistes et des unités de forces spéciales pour son dispositif militaire en Syrie
      - Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
      - Si tu veux aider la Syrie envoie à l'ambassade de Russie un message de félicitation pour la position de Poutine (ambrus@wanadoo.fr).
      - Algérie: "Athawra mina chaab oua ila chaab". Par thawra j'entends un processus de démocratie sociale.
      - Coup de coeur: Youtube: «ayemma a3zizen ouretsrou»

      Comment


      • #4
        Allah ouakbar!


        La Russie bombarde groupe terroriste Djeich al Fath

        Par Agence | 01/10/2015


        L’aviation russe a bombardé jeudi des positions de l’alliance terroriste de « l’Armée de la conquête » dans le nord-ouest de la Syrie, où elle a enregistré des succès ces derniers mois, a rapporté la chaîne de télévision Al-Mayadine, favorable au régime syrien.

        Selon cette chaîne, dont le siège est au Liban, les avions russes ont mené au moins 30 frappes, notamment contre la ville de Jisr al-Choughour, tenue par les terroristes dans le nord-ouest de la Syrie.

        L’Armée de la conquête, qui regroupe le Front al-Nosra (affilié à el-Qaëda), et Ahrar ech-Cham mais pas le groupe Etat islamique, s’est emparée en mars dernier de la ville d’Idlib, et un mois plus tard de Jisr al-Choughour, cela non loin des régions méditerranéennes de la Syrie.(Avec Agences)
        1

        Algérie 1 © 2015

        |
        - Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
        - Si tu veux aider la Syrie envoie à l'ambassade de Russie un message de félicitation pour la position de Poutine (ambrus@wanadoo.fr).
        - Algérie: "Athawra mina chaab oua ila chaab". Par thawra j'entends un processus de démocratie sociale.
        - Coup de coeur: Youtube: «ayemma a3zizen ouretsrou»

        Comment


        • #5
          Allah ouakbar


          Moscou confirme de nouvelles frappes en Syrie, 4 positions de l’EI visées

          Par Agence | 01/10/2015

          L’armée russe a confirmé jeudi de nouvelles frappes nocturnes en Syrie sur quatre positions du groupe État islamique (EI) dans les provinces d’Idleb, Hama et Homs.

          « L’aviation russe a conduit quatre frappes aériennes cette nuit contre quatre positions de l’État islamique sur le territoire syrien », indique le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

          Au cours de leurs huit sorties aériennes, les Sukhoi-24 et 25 de l’armée russe ont notamment détruit « un quartier général des groupes terroristes (de l’EI) et un stock de munitions dans la zone de Idleb », dans le nord-ouest de la Syrie, ainsi qu’un atelier de confection de voitures piégées au nord de Homs (centre de la Syrie).

          L’aviation russe a également frappé un « poste de commandement de combattants dans la zone de Hama » (centre).

          Toutes les frappes ont été réalisées par des avions déployés sur la base aérienne construite par les Russes dans l’aéroport de Lattaquié, dans le nord-ouest de la Syrie.

          Le ministère russe de la Défense précise que pour éviter les pertes civiles, les frappes « ont été réalisées à distance des localités », grâce à des informations recueillies de « différentes sources » et grâce à des reconnaissances effectuées par des drones ainsi qu’aux images satellitaires.

          Une source de sécurité syrienne a confirmé ces frappes, mais indiqué qu’elles avaient visé des bases de Jaich al-Fatah (« l’Armée de la conquête »), dans la province d’Idleb, et des « des positions de groupes armés, des bases et des dépôts d’armes à Hawach dans la province de Hama ».

          « L’Armée de la conquête » regroupe notamment le Front al-Nosra, branche syrienne d’el-Qaëda, et des groupes islamistes extrémistes comme Ahrar al-Cham.(Avec Agences)


          Algérie 1 © 2015
          - Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
          - Si tu veux aider la Syrie envoie à l'ambassade de Russie un message de félicitation pour la position de Poutine (ambrus@wanadoo.fr).
          - Algérie: "Athawra mina chaab oua ila chaab". Par thawra j'entends un processus de démocratie sociale.
          - Coup de coeur: Youtube: «ayemma a3zizen ouretsrou»

          Comment


          • #6
            Le bombardement par la Russie de Poutine des terroristes d'annosra n'est pas du goût de l'arabie tayhoudite, de la turquie d'erdogan et surtout d'israel et donc forcément de la france de hollande-valls-fabius ( pro-israel).Obama fait semblant de protester mais en réalité il s'en fout.Il est même content de faire la nique au lobby sioniste de Washington.

            Espérons qu'un jour des bombardiers russes détruiront des châteaux de la famille sioniste des saouds maudits et lâanahoum ellah.
            "Il ne faut pas lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir."

            Épicète

            Comment


            • #7
              Envoyé par ouarseniss-02 Voir le message
              Le bombardement par la Russie de Poutine des terroristes d'annosra n'est pas du goût de l'arabie tayhoudite, de la turquie d'erdogan et surtout d'israel et donc forcément de la france de hollande-valls-fabius ( pro-israel).Obama fait semblant de protester mais en réalité il s'en fout.Il est même content de faire la nique au lobby sioniste de Washington.

              Espérons qu'un jour des bombardiers russes détruiront des châteaux de la famille sioniste des saouds maudits et lâanahoum ellah.
              C'est sûr que c'est pas de leurs goût, parce que c'est eux qui les ont placé
              là juste pour descendre Bachar et pour la tranquillité et l'agrandissement
              d'Israel.

              Maintenant ils essayent de dire que la Russie et Bachar massacre le peuple
              en montrant les morts tués par l'EI.

              Comment


              • #8
                Certains "experts" de pacotille et même certains "politiques" de bas étage (comme le sinistre des affaires étrangères des saouds) promettent à la Russie de Poutine un 2éme afghanistan en Syrie !!!!!!!
                Rien que ça.
                Ces pauvres types sont certes anéantis par l'intervention russe qui bloque leur complot contre la Syrie, l'Irak et les mondes arabo-berbero-musulmans mais qu'ils se réveillent ces chiens.
                La Russie peut s'appuyer au sol sur des armées puissantes comme celles de la Syrie, de l'Iran et du Hezbollah.De vrais guerriers.
                En plus elle a des drones, des satellites, des avions-espions et des bombardiers furtifs.
                Donc le scénario afghan est ridicule pour ceux qui le pensent, en fait ceux qui l'espèrent.

                La Russie d'aujourd'hui n'est pas du tout l'URSS commandée par des athée et des alcoolos.Elle n'est pas anti-musulmane.
                Poutine s'est même permis le luxe d'inaugurer la plus grande mosquée d'Europe entouré de plus de 20 000 fidèles qui prient.
                C'est un bon coup de com.
                Et même les musulmans tatars ukrainiens ont été dissuadés par le reste de la communauté musulmane de combattre la Russie.
                C'est un géorgien, staline, qui les a massacré et déporté en Sibérie.Non un russe.Il ne faut jamais oublier ses VRAIS ennemis.

                Donc les seuls musulmans ennemis de la Russie sont les esclaves des saouds et des sionistes.Point.
                "Il ne faut pas lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir."

                Épicète

                Comment


                • #9
                  C'est sûr que c'est pas de leurs goût, parce que c'est eux qui les ont placé
                  là juste pour descendre Bachar et pour la tranquillité et l'agrandissement
                  d'Israel.

                  Maintenant ils essayent de dire que la Russie et Bachar massacre le peuple
                  en montrant les morts tués par l'EI.
                  Internet a tué leur propagande minable, misérable et honteuse.
                  "Il ne faut pas lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir."

                  Épicète

                  Comment


                  • #10
                    les usa bombardent (fond semblant de bombarder) depuis un l'EIL sans résultat... en revanche, ces bombardements, à défaut d'anéantir les troupes syriennes, ils les dissuadent d'être face à l'EIL (puisque les usa bombardent sans coordination).

                    bref, bombarder pour protéger... avec des bombardements tactiques.

                    les russes font pareil, officiellement ils bombardent l'EIL, officieusement ils bombardent des miliciens islamistes sans concertation avec les occi.

                    résultat direct : les saoudiens somment moscou d'arrêter les bombardements !! alors qu'ils ne l'ont jamais fit avec les usa, Gb, France.

                    Les russes vond continuer les opérations de bombardements, les Iraniens sont la pour des attaques terrestres, et malheur aux saouds et leurs embranchement
                    Le Mahdisme est aux portes, cherchons Ahmed Hassan el Yamani

                    Comment


                    • #11
                      La vidéo montre trois frappes portées par des avions russes contre les djihadistes en Syrie

                      Le ministère russe de la Défense a publié une vidéo sur YouTube présentant les premiers raids aériens russes contre les positions du groupe extrémiste Etat islamique (EI) en Syrie.



                      "Les frappes ont permis de détruire des dépôts de munitions et de combustible, des véhicules militaires. Les postes de commandement de l'EI situés dans les montagnes ont été complètement anéantis", a indiqué le porte-parole du ministère, Igor Konachenkov.

                      Selon lui, les obus sont tombés loin des habitations. L'aviation russe a porté ses frappes à l'issue de consultations avec les militaires syriens et d'une mission de reconnaissance aérienne. "Les avions russes n'ont pas utilisé leurs armes à proximité des sites d'infrastructure civils", a ajouté M.Konachenkov.

                      L'Armée de l'air russe a entamé mercredi une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI.

                      sputnik 30/09/2015
                      Le Mahdisme est aux portes, cherchons Ahmed Hassan el Yamani

                      Comment


                      • #12
                        Allah ouakbar, la Russie frappe al irhab.

                        La Russie veut intensifier et faire durer sa campagne militaire en Syrie

                        Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 02.10.2015 à 10h26 • Mis à jour le 02.10.2015 à 14h32


                        image: http://s2.lemde.fr/image/2015/10/02/...927e9b571f.jpg
                        Moscou compte continuer ses frappes « trois à quatre mois ». Du côté occidental, l’inquiétude grandit quant aux cibles visées par Moscou.
                        Moscou compte continuer ses frappes « trois à quatre mois ». Du côté occidental, l’inquiétude grandit quant aux cibles visées par Moscou. Hadi Al-Abdallah / AP
                        Les frappes aériennes russes en Syrie mercredi sont parties pour durer. Loin d’être une intervention momentanée, la campagne va durer « trois à quatre mois » et s’intensifier, a promis vendredi 2 octobre Alexeï Pouchkov, le président de la commission des affaires étrangères de la chambre basse du Parlement russe, la Douma.

                        « Il y a toujours un risque d’enlisement, mais à Moscou on parle de trois à quatre mois d’opérations », a assuré sur Europe 1 M. Pouchkov. Il a souligné : « C’est l’intensité [des tirs] qui est importante », opposant la méthode russe à l’intervention de la coalition menée par les Etats-Unis qui a, selon lui, « fait semblant de bombarder Daech [acronyme arabe de l’Etat islamique] pendant une année » sans résultats.

                        L’armée russe a annoncé que c’est Rakka, ville du centre de la Syrie et fief de l’Etat islamique (EI), qui a notamment été visée vendredi. Des Soukhoï-34, des Soukhoï-24M et des Soukhoï-25 ont aussi bombardé à Idlib et Hama « l’Armée de la conquête », une coalition regroupant le Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaida, et des groupes islamistes, qui combat à la fois Damas et l’EI. Or l’EI est absent à Idlib depuis janvier, sa présence est marginale à Hama, et à Homs il ne se trouve que dans la région désertique et à Palmyre.

                        En savoir plus sur La Russie veut intensifier et faire durer sa campagne militaire en Syrie
                        - Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
                        - Si tu veux aider la Syrie envoie à l'ambassade de Russie un message de félicitation pour la position de Poutine (ambrus@wanadoo.fr).
                        - Algérie: "Athawra mina chaab oua ila chaab". Par thawra j'entends un processus de démocratie sociale.
                        - Coup de coeur: Youtube: «ayemma a3zizen ouretsrou»

                        Comment


                        • #13
                          Lemlih a posté:

                          Deuxième journée de frappes russes en Syrie, l'Iran s'active

                          par Vladimir Soldatkin et Laila Bassam

                          MOSCOU/BEYROUTH (Reuters) - L'aviation russe a frappé jeudi pour la deuxième journée consécutive en Syrie où plusieurs centaines de soldats iraniens, indique-t-on de sources libanaises, ont pris position en vue d'une offensive au sol en soutien aux forces gouvernementales de Bachar al Assad.

                          Les chasseurs russes ont mené des frappes contre une base aérienne tenue par les djihadistes de l'Etat islamique (EI) dans la province de Rakka, leur fief du nord de la Syrie, et dans le secteur de Daïr az Zour, également contrôlé par l'EI, mais aussi contre d'autres objectifs dans l'ouest tenus par des rebelles dont certains ont été formés et équipés par la CIA, rapporte la chaîne de télévision libanaise Al Mayadine, proche du pouvoir syrien.

                          Les villes de Homs et de Hama ont notamment été visées.

                          Cité par l'agence de presse RIA Novosti, un officier de l'armée de l'air russe a rapporté que l'analyse des données montrait que toutes les frappes qui ont été menées mercredi et jeudi concernaient uniquement des cibles de l'EI.

                          L'IRAN SE PRÉPARERAIT À UNE OFFENSIVE AU SOL

                          Dans un autre signe de l'internationalisation du conflit syrien, qui a déjà fait plus de 250.000 morts et déplacé des millions de personnes en quatre ans et demi, des sources libanaises ont affirmé jeudi à Reuters que les frappes aériennes russes allaient être prochainement suivies par une offensive au sol menée par les forces pro-gouvernementales syriennes et leurs alliés chiites iraniens et du Hezbollah libanais.

                          Une avant-garde constituée de centaines de soldats iraniens est arrivée ces dix derniers jours en Syrie. "Il ne s'agit pas de conseillers mais de centaines de soldats avec leurs équipements et leurs armes", souligne-t-on. Les combattants du Hezbollah libanais, qui participent à la guerre aux côtés des forces gouvernementales, se préparent eux aussi à cette grande opération terrestre.

                          "Il est possible que les prochaines opérations terrestres se concentrent sur les régions d'Idlib et d'Hama", a précisé une de ces deux sources.

                          La décision de la Russie d'entrer en guerre au côté d'Assad, de même que l'implication militaire accrue de l'Iran ainsi qu'elle se dessine, pourraient constituer un tournant dans le conflit syrien dans lequel les Etats-Unis et la coalition rassemblée autour d'eux opèrent déjà depuis un an.

                          "La solution échappe désormais aux Syriens", a constaté Sipan Hemo, le chef de la milice kurde syrienne YPG qui a chassé les djihadistes de l'EI de certaines portions du territoire syrien cette année, notamment à Kobani.

                          Dans des déclarations faites à l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) à la veille des premières frappes russes mais diffusées jeudi, il ajoutait que le conflit ressemblait désormais "à une Troisième Guerre mondiale, où les grandes puissances s'affrontent pour la répartition de zones d'influence".

                          (avec Sylvia Westall et Tom Perry à Beyrouth, Andrew Osborn et Lidia Kelly à Moscou et Michelle Nichols aux Nations unies; Pierre Sérisier, Danielle Rouquié et Henri-Pierre And
                          - Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
                          - Si tu veux aider la Syrie envoie à l'ambassade de Russie un message de félicitation pour la position de Poutine (ambrus@wanadoo.fr).
                          - Algérie: "Athawra mina chaab oua ila chaab". Par thawra j'entends un processus de démocratie sociale.
                          - Coup de coeur: Youtube: «ayemma a3zizen ouretsrou»

                          Comment


                          • #14
                            Le Figaro Premium

                            L'armée de l'air russe a mené 14 vols en Syrie vendredi et effectué six frappes contre des objectifs de l'Etat islamique, a déclaré un responsable du ministère russe de la Défense aux agences de presse.

                            Selon ce responsable, Igor Konachenkov, des Soukhoï Su-34, Su-24M et des Su-25 ont participé à ces opérations.

                            Un centre d'opérations militaires de l'EI dans la province d'Idlib a été détruit, a-t-il précisé.
                            - Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
                            - Si tu veux aider la Syrie envoie à l'ambassade de Russie un message de félicitation pour la position de Poutine (ambrus@wanadoo.fr).
                            - Algérie: "Athawra mina chaab oua ila chaab". Par thawra j'entends un processus de démocratie sociale.
                            - Coup de coeur: Youtube: «ayemma a3zizen ouretsrou»

                            Comment


                            • #15
                              Frappes russes en Syrie: Moscou balaie les accusations occidentales

                              Home ACTUALITE International
                              Par lefigaro.fr , AFP, AP, Reuters Agences Mis à jour le 01/10/2015

                              Après avoir rencontré à l'ONU pour la troisième fois en quelques jours son homologue américain John Kerry, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a balayé les accusations selon lesquelles les pilotes russes n'avaient pas visé l'EI mercredi.

                              INFOGRAPHIE- Les avions russes ont bombardé pour la deuxième journée consécutive des cibles de Daech et d'autres groupes rebelles qualifiés de «terroristes» par le Kremlin. Un groupe entraîné par la CIA affirme avoir été visé. Vladmir Poutine sera reçu en France ce vendredi.
                              Publicité

                              Téléviseurs :Pour plus de sensations !
                              J'en profite
                              1/5

                              • La Russie poursuit ses frappes en Syrie

                              La Russie a mené, ce jeudi, de nouvelles frappes en Syrie en affirmant vouloir combattre non seulement le groupe État islamique mais aussi «les autres groupes terroristes» qui s'opposent au régime de Bachar el-Assad.

                              Quatre avions russes ont pris jeudi pour cible «des bases» de Jaich al-Fatah («l'Armée de la conquête»),
                              Image des bombardements russes fournies par le Kremlin.

                              l'un des plus importants groupes rebelles qui regroupe notamment le Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, et des groupes islamistes comme Ahrar al-Cham, a indiqué une source de sécurité syrienne. Les frappes ont été menées «à Jisr al-Choughour et à Jabal al-Zawiya», dans la province d'Idleb (nord-ouest).

                              Les avions russes ont également «frappé des positions de groupes armés, des bases et des dépôts d'armes à Hawach dans la province de Hama», dans le centre.

                              «L'Armée de la conquête», financée notamment par des pays du Golfe, combat à la fois le régime Assad et l'Etat islamique (EI). Cette coalition de djihadistes et d'islamistes avait infligé au printemps de terribles revers à l'armée syrienne en s'emparant de la province d'Idleb et en menaçant de ce fait le «pays alaouite» sur le littoral méditerranéen qui, s'il tombait, sonnerait le glas du régime.

                              L'armée russe a annoncé également avoir effectué de nouvelles frappes nocturnes sur quatre positions de l'EI, détruisant «un quartier général des groupes terroristes et un stock de munitions dans la zone d'Idleb», ainsi qu'un atelier de fabrication de voitures piégées au nord de Homs et un camp de combattants de Hama.

                              Les Russes ont déployé plus de 50 avions et hélicoptères de combat, dont des bombardiers et des chasseurs Sukhoï, qui sont déployés sur un aéroport transformé en base militaire près de Lattaquié, dans l'Ouest.

                              Pays voisin de la Syrie, l'Irak a déclaré être prêt à examiner une proposition de frappes sur les positions de l'EI qui sévit également dans cette zone. Moscou a dit ne pas avoir l'intention d'y étendre ses frappes.

                              Cliquez ici pour agrandir l'infographie

                              • Coordination russo-américaine

                              Au lendemain des premiers bombardements de l'aviation russe, des officiers américains et russes vont se réunir «aussi vite que possible» pour mettre en place un minimum de coordination et de dialogue pour éviter des incidents entre avions de chasse.

                              L'espace aérien syrien est en effet désormais encombré, entre les missions aériennes des pays de la coalition menées par les États-Unis, les raids de l'armée syrienne et désormais les appareils russes.

                              • Doutes sur les cibles visées

                              Après avoir rencontré à l'ONU, pour la troisième fois en quelques jours, son homologue américain John Kerry, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a balayé les accusations du Pentagone, de la diplomatie française et du chef de l'opposition syrienne en exil, Khaled Khoja, selon lesquelles les pilotes russes n'avaient pas visé l'EI mercredi. Il y a «des indications selon lesquelles les frappes russes n'ont pas visé Daech», avait notamment déclaré le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, ajoutant qu'il «faudrait vérifier quels étaient les objectifs» des avions russes.

                              «Les rumeurs indiquant que les objectifs de ces frappes n'étaient pas l'EI ne sont en rien fondées», a répliqué Lavrov, ajoutant n'avoir «aucune information» concernant d'éventuelles victimes civiles et assurant que l'aviation russe «s'efforçait de procéder à des frappes précises».

                              Lavrov a indiqué avoir «en toute honnêteté» dit à son homologue américain que la Russie intervenait, à la demande de la présidence syrienne, pour combattre «exclusivement l'État islamique et les autres groupes terroristes».

                              Mais la différence d'appréciation qu'ont les Russes et les Occidentaux des «terroristes» à abattre était de toute façon inévitable. Les Européens, les Arabes et les Américains font le distinguo entre l'EI, le Front Al-Nosra et les rebelles modérés qu'ils soutiennent. Pour Moscou, tout opposant armé au régime d'Assad est un «terroriste».

                              • François Hollande: «C'est Daech qu'il faut viser»

                              A la veille de recevoir Vladimir Poutine, le président Hollande a déclaré ce jeudi que «c'est Daech qu'il faut viser et pas d'autres» en Syrie. «Ce qui vient de se produire confirme encore que premièrement nous devons trouver une transition politique qui ne pourra pas passer par (le président syrien) Bachar Al-Assad, deuxièmement qu'il faut que le régime arrête immédiatement ses bombardements odieux contre les populations civiles, et troisièmement que ce soit bien contre Daech que les frappes se fassent, toutes les frappes d'où qu'elles viennent: c'est Daech qu'il faut viser et pas d'autres», a déclaré à la presse le chef de l'État qui doit s'entretenir ce vendredi à Paris avec le président russe, notamment sur la Syrie, avant un sommet destiné à relancer le processus de paix en Ukraine..

                              Manuel Valls s'est également prononcé sur les interrogations autour des cibles choisies par les raids aériens russes. «Quand on veut s'attaquer au terrorisme, on détruit d'abord les sites de Daech. Et je constate que ça n'est malheureusement pas la position russe», a affirmé ce jeudi le premier minsitre, lors d'un déplacement à Lyon. Selon Manuel Valls, ce serait «une faute morale bien sûr, mais d'abord une faute politique de vouloir compter sur (le président syrien) Bachar al-Assad», déplorant une solution «qui ne passerait pas par les pays de la région et notamment les pays sunnites». Pour le chef du gouvernement, Vladimir Poutine reste malgré tout un «partenaire (...) pour trouver une solution politique durable, une transition indispensable avec l'opposition modérée et les éléments du régime».

                              • Un groupe entraîné par la CIA visé par les frappes russes

                              Selon le sénateur américain John McCain, les bombardements russes en Syrie ont visé aussi des rebelles entraînés et financés par la CIA notamment pour combattre le groupe Etat islamique. «Je peux absolument confirmer que ces frappes visaient l'Armée syrienne libre ou des groupes qui ont été armés et entraînés par la CIA». Un groupe rebelle soutenu par les Etats-Unis a confirmé ses dires. «A 10h30 locales (7h30 GMT), quatre avions russes ont visé le camp d'entraînement de Souqour al-Jabal (les Faucons de la montagne) avec dix missiles», a indiqué Moustapha Halabi à l'AFP via internet.

                              • Vers une offensive terrestre d'une coalition pro-Assad?

                              Les frappes aériennes russes pourraient être prochainement suivies par une offensive au sol des forces pro-gouvernementales syriennes et de leurs alliés iraniens et du Hezbollah dans le nord du pays, indiquent des sources libanaises à Reuters. «Les frappes aériennes (russes) vont être accompagnées dans un avenir proche par une offensive terrestre de l'armée syrienne et de ses alliés», a dit une source.

                              Cette opération vise à récupérer les territoires perdus récemment par les troupes pro-Assad en particulier au profit de l'Armée de la conquête.

                              Des centaines de soldats iraniens sont arrivés en Syrie il y a dix jours avec leurs armes pour se joindre à cette offensive. Les combattants du Hezbollah, qui participent à la guerre aux côtés des forces défendant le régime de Bachar el-Assad, se préparent eux aussi à cette grande opération terrestre.
                              - Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
                              - Si tu veux aider la Syrie envoie à l'ambassade de Russie un message de félicitation pour la position de Poutine (ambrus@wanadoo.fr).
                              - Algérie: "Athawra mina chaab oua ila chaab". Par thawra j'entends un processus de démocratie sociale.
                              - Coup de coeur: Youtube: «ayemma a3zizen ouretsrou»

                              Comment

                              Working...
                              X