Annonce

Collapse
No announcement yet.

Le général Hassan condamné à cinq ans de prison ferme par le tribunal militaire d'Oran

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Le général Hassan condamné à cinq ans de prison ferme par le tribunal militaire d'Oran



    L'ancien chef de la lutte antiterroriste en Algérie, le général Hassan, a été condamné jeudi à cinq ans de prison ferme, une première pour un haut responsable des services secrets, a annoncé un de ses avocats à l'AFP.

    Le général Hassan, de son vrai nom Abdelkader Ait-Ouarabi, était jugé par le tribunal militaire d'Oran (nord-ouest) pour des délits de destruction de documents et d'infraction aux consignes militaires. "Il n'a pas bénéficié de circonstances atténuantes", a déploré Me Khaled Bourayou qui a dénoncé un châtiment infligé à un des plus hauts gradés de l'armée algérienne. Il a annoncé la décision de la défense de se pourvoir en cassation, la justice militaire ne prévoyant pas de juridiction d'appel en Algérie.

    Le procès s'est déroulé dans un strict huis clos à la demande du parquet. Les journalistes n'ont pas été autorisés à accéder au tribunal. Il n'a pas été possible de connaître la teneur des débats devant le tribunal présidé par un juge civil assisté de deux juges militaires ayant le grade de général ni les détails du jugement.

    Arrêté en août, le général Hassan a incarné pendant près de 20 ans la lutte implacable de l'armée algérienne contre les groupes islamistes armés. Interlocuteur de plusieurs services de renseignement étrangers durant des années, il avait été placé sous contrôle judiciaire depuis sa mise à la retraite fin 2013.

    Son départ a donné le signal d'une reprise en main par le président algérien Abdelaziz Bouteflika des services de renseignements algériens souvent décrits comme un État parallèle.

    L'ancien patron de ces services, le général Mohamed Médiene dit Toufik a été limogé en septembre après 25 ans à la tête du Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS). "Le général Hassan n'est qu'une victime collatérale de la féroce guerre des clans qui se livre à un haut niveau de la sphère politique", ont déploré jeudi ses avocats dans un communiqué largement relayé par la presse algérienne.

    Ils y décrivent leur client comme un des vaillants officiers parmi ceux qui ont sauvé le pays du péril terroriste et épargné au peuple algérien l'anéantissement programmé.

    Avant le procès, un autre défenseur du général Hassan, Me Mokrane Ait-Larbi avait affirmé avoir demandé la comparution du général Toufik qui était le chef hiérarchique de son client. Il ne s'est pas finalement pas présenté, selon des avocats.
    quand on croit que tout est fini........en fait, ce n'est que le début........de la fin.

  • #2
    il y a plein de fils de generaux qui sont en querelle les uns avec les autres.. wela havouk ca ne compte pas ?!!
    je présume qu'ils sont sous surveillance.
    heureusement qu'ils ne comprennent rien à la franc-maçonnerie.
    tant qu'ils font du business et laissent le peuple vivre, c'est bien.
    L'Algerie des generaux, traduction littérale de ce que disent les marocains et les egyptiens. LoL
    ahh. ces peuples arabes, ils ne finiront jamais par s'entendre.
    ليس المؤمن بالطعان ولا اللعان ولا الفاحش ولا البذيء
    عربي فاطمي اغريقي روماني أصيل
    PS: j'ai enlevé musulman,apparemment ca gène le minouche.

    Comment


    • #3
      Envoyé par momo 18 Voir le message


      L'ancien chef de la lutte antiterroriste en Algérie, le général Hassan, a été condamné jeudi à cinq ans de prison ferme, une première pour un haut responsable des services secrets, a annoncé un de ses avocats à l'AFP.

      Le général Hassan, de son vrai nom Abdelkader Ait-Ouarabi, était jugé par le tribunal militaire d'Oran (nord-ouest) pour des délits de destruction de documents et d'infraction aux consignes militaires. "Il n'a pas bénéficié de circonstances atténuantes", a déploré Me Khaled Bourayou qui a dénoncé un châtiment infligé à un des plus hauts gradés de l'armée algérienne. Il a annoncé la décision de la défense de se pourvoir en cassation, la justice militaire ne prévoyant pas de juridiction d'appel en Algérie.

      Le procès s'est déroulé dans un strict huis clos à la demande du parquet. Les journalistes n'ont pas été autorisés à accéder au tribunal. Il n'a pas été possible de connaître la teneur des débats devant le tribunal présidé par un juge civil assisté de deux juges militaires ayant le grade de général ni les détails du jugement.

      Arrêté en août, le général Hassan a incarné pendant près de 20 ans la lutte implacable de l'armée algérienne contre les groupes islamistes armés. Interlocuteur de plusieurs services de renseignement étrangers durant des années, il avait été placé sous contrôle judiciaire depuis sa mise à la retraite fin 2013.

      Son départ a donné le signal d'une reprise en main par le président algérien Abdelaziz Bouteflika des services de renseignements algériens souvent décrits comme un État parallèle.

      L'ancien patron de ces services, le général Mohamed Médiene dit Toufik a été limogé en septembre après 25 ans à la tête du Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS). "Le général Hassan n'est qu'une victime collatérale de la féroce guerre des clans qui se livre à un haut niveau de la sphère politique", ont déploré jeudi ses avocats dans un communiqué largement relayé par la presse algérienne.

      Ils y décrivent leur client comme un des vaillants officiers parmi ceux qui ont sauvé le pays du péril terroriste et épargné au peuple algérien l'anéantissement programmé.

      Avant le procès, un autre défenseur du général Hassan, Me Mokrane Ait-Larbi avait affirmé avoir demandé la comparution du général Toufik qui était le chef hiérarchique de son client. Il ne s'est pas finalement pas présenté, selon des avocats.
      Je suis Lambda en politique et en tant que citoyenne qui reçoit ce genre de nouvelles se demande pour quelle raison n'a -t-on pas laisser les erreurs de cette décennie des uns et des autres se dissoudre dans le pardon, la concorde et la réconciliation en général, faire table rase et recommencer à Zéro ?

      Comment


      • #4
        Envoyé par Lallahome Voir le message
        Je suis Lambda en politique et en tant que citoyenne qui reçoit ce genre de nouvelles se demande pour quelle raison n'a -t-on pas laisser les erreurs de cette décennie des uns et des autres se dissoudre dans le pardon, la concorde et la réconciliation en général, faire table rase et recommencer à Zéro ?
        à quelle époque veux tu remonter ?!! peut etre que je pourrai exaucer ton voeux la citoyenne lambda.

        les femmes pardonnent mais n'oublient jamais.
        les hommes oublient mais ne pardonnent jamais.
        ليس المؤمن بالطعان ولا اللعان ولا الفاحش ولا البذيء
        عربي فاطمي اغريقي روماني أصيل
        PS: j'ai enlevé musulman,apparemment ca gène le minouche.

        Comment


        • #5
          Envoyé par Le bougnoule Voir le message
          à quelle époque veux tu remonter ?!! peut etre que je pourrai exaucer ton voeux la citoyenne lambda.

          les femmes pardonnent mais n'oublient jamais.
          les hommes oublient mais ne pardonnent jamais.
          ..........................................
          ulac win izegren assif, ur ivzigw

          Comment


          • #6
            C'est le sort de tous KDS,en un mot Chaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah....
            ulac win izegren assif, ur ivzigw

            Comment


            • #7
              Le DRS, comme son ancêtre le MALG, fut une bande de malfaiteurs. Ils se sont illustrés, les deux, par des assassinats et des règlements de comptes politiques, et aucun autre fait d'armes à leur actif.
              Le DRS avait, j'espère qu'il ne l'a plus, droit de vie et de mort sur les citoyens algériens.
              Ce n'est qu'une police politique,

              Pour ce Général condamné à 5 ans de prison, j'aurais aimé qu'il prenne perpète sans possibilité de libération et qu'il pourrisse en prison comme il a pourri la vie de milliers de citoyens.
              J'aurais aimé aussi que le chef de bande, j'ai nommé Toufik, Rebb el dzair soit lui aussi mis aux arrêts.
              Le mal de l'Algérie vient de cette 3issaba mais malheureusement Boutef ne s'est pas attaqué à elle par amour de l'Algérie mais par vengeance personnelle car elle a été contre le 4e mandat et parce qu'elle a voulu inquiété ses amis dont Chakib Khellil

              Comment


              • #8
                ça a été vite expédié ce procès, on ne saura jamais le fin fond de l'affaire.
                quand on croit que tout est fini........en fait, ce n'est que le début........de la fin.

                Comment


                • #9
                  c est quoi cette purge de generaux ca vient de qui tout ce menage de monsieur propre ?

                  Comment


                  • #10
                    Envoyé par helena Voir le message
                    c est quoi cette purge de generaux ca vient de qui tout ce menage de monsieur propre ?
                    Helena, J'adore la propreté surtout à alger
                    ليس المؤمن بالطعان ولا اللعان ولا الفاحش ولا البذيء
                    عربي فاطمي اغريقي روماني أصيل
                    PS: j'ai enlevé musulman,apparemment ca gène le minouche.

                    Comment


                    • #11
                      Envoyé par Lallahome Voir le message
                      Je suis Lambda en politique et en tant que citoyenne qui reçoit ce genre de nouvelles se demande pour quelle raison n'a -t-on pas laisser les erreurs de cette décennie des uns et des autres se dissoudre dans le pardon, la concorde et la réconciliation en général, faire table rase et recommencer à Zéro ?
                      On ne peut rien faire à l'avenir , on ne peut avancer sans faire la justice des actes du passé ... la concorde et la "réconciliation" nationale c'est la pire des conneries , des illégalités que puisse tolérer la justice d'une république . On ne peut pas détourner des biens et être acquitté , et encore moins ne pas être jugé quand on commet (ou avoir commis) un crime .

                      Comment


                      • #12
                        Envoyé par helena Voir le message
                        c est quoi cette purge de generaux ca vient de qui tout ce menage de monsieur propre ?
                        C'est une purge de ton gourou, Boutef, voyons !!

                        Comment


                        • #13
                          Envoyé par samirovsky Voir le message
                          C'est une purge de ton gourou, Boutef, voyons !!
                          EN ce moment, On ne sait qui commande dans ce pays !!!
                          ليس المؤمن بالطعان ولا اللعان ولا الفاحش ولا البذيء
                          عربي فاطمي اغريقي روماني أصيل
                          PS: j'ai enlevé musulman,apparemment ca gène le minouche.

                          Comment


                          • #14
                            Envoyé par Le bougnoule Voir le message
                            Helena, J'adore la propreté surtout à alger

                            moi aussi mais pas comme ca

                            ca cache quelque chose tout ca

                            Comment

                            Working...
                            X